Messages de soutien

Conseil de l’Europe

« Au nom de l’équipe du programme « Construire une Europe pour et avec les enfants » du Conseil de l’Europe, j’aimerais vous féliciter pour la remarquable campagne que vous avez lancée afin de promouvoir la campagne de prévention 1-19 novembre. C’est un grand plaisir de savoir que des initiatives globales et régionales comme celle-là sont promues. Ceci nous est particulièrement important puisque, depuis 2006, notre programme au sein de 47 Etats membres vise à réduire toutes formes de violence envers les enfants, raison pour laquelle les 19 thèmes de cette campagne trouvent un écho particulier dans notre programme …Nous aimerions exprimer notre soutien pour cette éminente campagne et féliciter l’équipe de cette dernière pour leurs efforts dans le développement d’une campagne cohérente à fort impact… » (2011)

 

Mme. Marta Santos Pais, Représentante Spéciale du Secrétaire Général de l’ONU sur la violence à l’encontre des enfants

« J’accueille chaleureusement et je soutiens la campagne des 19 Jours d’Activisme pour la prévention des abus et de la violence envers les enfants et les jeunes, qui aboutira le 19 novembre par la Journée Mondiale pour la prévention des abus envers les enfants. La violence demeure une dure réalité pour des millions d’enfants à travers le monde. Elle existe dans tous les contextes et notamment là où les enfants devraient pouvoir bénéficier d’un environnement sécurisant et d’une protection particulière, à savoir dans les établissements de soins, dans les écoles et à la maison. Les enfants sont victimes d’intimidations, d’humiliations, d’abus et d’exploitations et ces traumatismes restent souvent enfouis. Les plus jeunes et les handicapés sont davantage exposés à ces risques, ayant moins de possibilités de se défendre et de demander l’aide adéquate. Les dommages émotionnels et physiques peuvent être irréversibles. La campagne des 19 Jours d’Activisme 1-19 novembre nous prouve que nous pouvons tous agir afin de protéger les enfants et de prévenir la violence à leur égard. » (2011)

 

Mme. Marta Santos Pais, Représentante Spéciale du Secrétaire Général de l’ONU sur la violence à l’encontre des enfants

« Je voudrais féliciter la Fondation Sommet Mondial des Femmes – WWSF - et les membres et partenaires de sa coalition internationale à travers le monde pour leur engagement constant pour l’élimination des abus et de la violence envers les enfants. Leurs efforts pour éveiller les consciences et leurs initiatives sociales de mobilisation pour la prévention de toutes les formes d’abus envers les enfants, fournissent un support déterminant à mon mandat global et à la mise en application des recommandations de l’Etude des Nations Unies sur la Violence envers les Enfants. » (2010)

« L’initiative pour l’adoption du19 novembre comme Journée Mondiale pour la prévention des abus et de la violence envers les enfants est commémorée en synergie avec la Journée Internationale des droits de l’enfant. Cet anniversaire nous rappelle qu’il y a encore beaucoup à faire et que la prévention est cruciale pour la protection des enfants de toutes formes de violences » dit la Représentante Spéciale du Secrétaire Général de l’ONU sur la violence à l’encontre des enfants lors de son Communiqué de presse 19 novembre 2010 – Bureau des Nations Unies à Genève)

« Je salue la commémoration de l’initiative pour la Journée mondiale pour la prévention des abus et de la violence envers les enfants (19 novembre) qui est célébrée en synergie avec la Journée des droits de l‘enfant . » (20 novembre 2010)

« Je souhaiterais féliciter la WWSF pour son solide engagement en faveur de la prévention des abus envers les enfants ainsi que pour son soutien continu à la protection des enfants contre toutes les formes de violence. » (2009)

 

Jean Zermatten, Vice-Président du Comité de l’ONU pour les droits de l'enfant, Directeur de l'Institut international des droits de l'enfant IDE (extrait du discours d’ouverture lors de la conférence WWSF sur le “progrès dans la prévention - 19 novembre 2009)

« [...]  J'aimerais adresser de la part de la présidente du Comité des Droits de l'Enfant, Madame Yanghee Lee, la plus chaleureuse bienvenue à toutes les personnes et féliciter la Fondation Sommet Mondial des Femmes de cette initiative prise en 2000. Madame Pradervand a dit dans quelles conditions a été prise cette initiative: en réaction. C'est très intéressant et il est très intéressant aussi que nous parlions aujourd'hui de la prévention qui est une action proactive. J'aimerais la féliciter personnellement, parce que vous tous qui êtes dans la société civile et probablement actif dans cette fondation ou dans d'autres associations, vous savez bien que les mouvements qui défendent les droits humains et qui défendent notamment ici les personnes les plus vulnérables ne sont de qualité que si les dirigeants sont de qualité [...]. Je pense qu'ici nous nous inscrivons dans la durabilité et je forme mes meilleurs vœux pour que ces 10 ans se multiplient et que je puisse venir fêter avec vous les 20 ans de votre campagne. Longue vie à votre fondation. Je me réjouis de son action. » (2009)

 

Prof. Jaap E. Doek, ancien Président du Comité de l’ONU sur les droits de l’enfant et Rapporteur Spécial du Troisième Congrès mondial contre l’exploitation sexuelle des enfants et des adolescents

« Avec une grande reconnaissance pour tout le travail important et pour tout ce que votre réseau international fait pour la prévention de la violence contre les enfants. Je vous souhaite une excellente et très fructueuse année 2009. » (2008)

 

Prof. Yanghee Lee, Présidente du Comité de l’ONU pour les droits de l'enfant

« Au nom du Comité de l’ONU pour les droits de l'enfant, je souhaiterais remercier la WWSF Fondation Sommet Mondial des Femmes pour son travail dévoué en faveur de la prévention des abus envers les enfants. [...] Je crois à l’importance d’une approche proactive pour faire cesser la violence à l’encontre des enfants. » (2007)

 

Jean Zermatten, Membre du Comité de l’ONU pour les droits de l'enfant, Directeur de l'Institut international des droits de l'enfant

« [...] Il faut saluer le travail de WWSF (Women’s World Summit Foundation), une ONG à qui nous devons le respect pour son engagement dans la prévention globale, puisqu'elle suscite des programmes innovateurs en matière de prévention des abus, grâce à ses 4 prix annuels et qu'elle a fait du 19 novembre la "Journée mondiale de la prévention des abus à l'égard des enfants". Et je me plais à encourager chacun d'entre nous à soutenir son action. » (2007)

 

Sa Majesté la Reine Rania Al-Abdullah de Jordanie

« L’abus contre les enfants est un problème mondial – sans considération géographique, culturelle ou religieuse. Chaque année, des dizaines de milliers d’enfants sont assassinés et des millions sont brutalisés, souvent par les personnes qui devraient les aimer le plus et dont leur survie dépend. Trop souvent, la souffrance de ces victimes innocentes passe inaperçue et n’est pas mentionnée, cachée derrière des rideaux et des portes fermés par le secret, le silence et la honte. C’est la raison pour laquelle cette Journée mondiale pour la prévention des abus envers les enfants – 19 novembre est si importante. En sensibilisant les consciences, nous pouvons aider à stopper les abus et la violence avant qu’ils ne commencent. » (2006)

 

Prof. Paulo Sérgio Pinheiro, Expert Indépendant responsable de l’Etude des Nations Unies sur la violence contre les enfants

« La Journée mondiale pour la prévention des abus envers les enfants nous rappelle l’importance qu’il y a à agir maintenant pour répondre à la situation critique dans laquelle se trouvent les enfants. Prévenir la violence est le moyen le plus efficace de les protéger – un changement radical est nécessaire pour s’assurer que cette priorité est pleinement reconnue et transformée en action. Ceux qui travaillent pour et avec les enfants doivent unir leurs forces pour promouvoir et assurer le changement de fond auquel nous aspirons tous. » (2006)

« Le 19 novembre 2003 j’observerai pour la première fois la Journée mondiale pour la prévention des abus envers les enfants [...]. L’observation de cette Journée mondiale est cruciale non seulement pour s’assurer que nous adressons le problème des abus envers les enfants, mais aussi pour souligner que la violence contre les enfants est une question planétaire. Je voudrais féliciter la Fondation Sommet Mondial des Femmes pour l’organisation de la table ronde d’aujourd’hui et pour l’implication des coalitions nationales d’ONG à travers le monde dans les efforts visant à éliminer les abus envers les enfants. Comme vous l’avez souligné, aucune organisation ne peut à elle seule fournir la recherche et les stratégies requises pour créer une culture de prévention. Je vous encourage à continuer à développer des réseaux qui permettent de prévenir les abus envers les enfants. Je me réjouis d’une future collaboration entre vous et les membres de votre coalition à mesure que progresse la recherche des Nations Unies sur la violence envers les enfants [...]. »(2003)

 

Desmond Tutu, Archevêque Emérite et Prix Nobel de la Paix

« Je soutiens la Journée mondiale pour la prévention des abus envers les enfants – 19 novembre. Il est tragique que des milliers d’enfants soient abusés quotidiennement, souvent par des personnes qui leur sont proches. J’appuie cette campagne avec enthousiasme et j’espère que beaucoup d’autres vous offriront leur soutien et leurs encouragements. Que Dieu vous bénisse.» (2005)

 

Prof. Jaap E. Doek, Président du Comité de l’ONU sur les droits de l’enfant

« Au nom du Comité de l’ONU sur les droits de l’enfant, je saisirai d’abord cette opportunité pour exprimer notre profonde appréciation pour l’initiative de la Fondation Sommet Mondial des Femmes consistant à mobiliser les ONG nationales et internationales à commémorer le 19 novembre en tant que Journée mondiale pour la prévention des abus envers les enfants. » (2005)

 

Samuel Kobia, Secrétaire Général, Conseil Oecuménique des Eglises

« Le Conseil Oecuménique des Eglises soutient la Journée mondiale pour la prévention des abus envers les enfants – 19 novembre en tant que moyen de sensibilisation sur ce problème sérieux et de mobilisation des églises et des organisations oecuméniques pour une collaboration avec la société civile en vue de la protection des enfants contre les abus. » (2005)

 

Vernor Muñoz Villalobos, Rapporteur Spécial sur le droit à l’éducation

« … la contribution de la Fondation Sommet Mondial des Femmes doit servir d’exemple et d’inspiration pour tous, non seulement parce que cette Fondation a judicieusement conjugué la perspective de genre avec les nécessités de notre temps, mais aussi parce que son engagement va au-delà des mots. […] Merci beaucoup pour votre soutien aux habitants les plus importants de la planète. » (2004)

 

Juan Miguel Petit, Rapporteur Spécial des Nations Unies sur la vente d’enfants, la prostitution des enfants et la pornographie impliquant des enfants

« Je suis honoré de m’adresser à toutes les organisations, tous les experts, professionnels, éducateurs et acteurs des droits de l’Homme réunis pour marquer la Journée mondiale pour la prévention des abus envers les enfants. Je félicite la Fondation Sommet Mondial des Femmes pour l’organisation de cet événement important et pour avoir pris l’initiative de créer un prix récompensant des initiatives novatrices de prévention. La prévention est un mot clef dans la politique sociale, d’autant plus lorsque nous parlons d’enfants. En tant que Rapporteur Spécial j’en ai la preuve chaque jour. » (2004)

« Je souhaiterais vous remercier à nouveau pour vos infatigables efforts en vue de mener une campagne contre l’exploitation sexuelle des enfants, tant filles que garçons, et d’exposer ce fléau généralement caché qu’est l’abus domestique des enfants [...]. A l’occasion de cette journée importante, je voudrais vous inviter à considérer comment nous pouvons tous ensemble, travaillant en équipe, renforcer nos efforts dans ce domaine, et à partager vos idées avec moi. Je vous souhaite plein succès dans vos programmes aujourd’hui et dans l’année à venir [...]. » (2002)

« C’est en grande partie grâce au travail des ONG que le problème de l’abus envers les enfants est à l’ordre du jour de la communauté internationale. Nous devons continuer à lutter pour nous assurer que cette préoccupation résulte en des changements concrets [...]. Je vous invite à continuer à me fournir l’information qui me permettra de continuer à remplir mon mandat [...]. » (2001)

 

Kofi A. Annan, Secretaire Général des Nations Unies

« [...] aurait voulu participer à cet important événement qui ciblera la prévention des abus envers les enfants et les droits de l’enfant. Il vous encourage dans les efforts que vous faites en faveur des enfants du monde [...]. » (2001)